L’association

1. WALYKU

L’association Walyku (« tortue de rivière » en Palikur) a été créée en 1992 par Jeanne Edouard, femme qui a fondé le village Favard. Elle avait initialement pour but de développer le village par la culture, la tradition et de gérer le foncier concédé à l’association.

Le 11 novembre 2011, Francky Joan est élu Président et décide de dynamiser le village. Un nouveau but est fixé pour l’association : « Concourir au développement Culturel Traditionnel Touristique et Sportif et à l’action contre l’alcoolisme et les stupéfiants auprès de la jeunesse Amérindienne du village Amérindien de Favard ».

Des actions sont alors mises en place : un mayouri dans le village (entretien de l’environnement et ramassage de déchets), la fête de noël pour les enfants du village, avec des cadeaux offerts par la région Guyane.
En 2012, les manifestations se poursuivent, notamment avec Sport pour Tous Guyane, plusieurs mayouri sont de nouveau organisés dans le village et des jeunes du lycée Michotte viennent effectuer une action de sensibilisation et de prévention contre l’alcoolisme.
En 2013,  Sport pour Tous Guyane intervient de nouveau dans le village, ainsi que l’association Hakuna Matoutou. L’association participe aux Journées des peuples autochtones de Guyane et au Challenge nature des amazones.

Le début de l’année 2014 marque le début d’un nouveau tournant pour le village Favard et l’association Walyku. En effet, un projet de création d’une offre touristique dans le village Favard est lancé, sous forme de projet communautaire regroupant l’ensemble des villageois, avec deux partenaires associatifs : Peupl’en harmonie et l’APROSEP.
L’APROSEP a la délégation du projet dans sa partie financement, tandis que l’association Peupl’en harmonie accompagne techniquement l’association dans le montage et la mise en place du projet.

Depuis le mois de juin 2014, le bureau de l’association est composé comme suit :

– Président : Jean LUCAS;
– Vice-Président : Francky JOAN;
– Trésorier : Jocelyn LUCAS;
– Trésorier-adjoint : Anicet JOAN;
– Secrétaire : Laetitia BENOIT;
– Secrétaire-adjointe : Mauricia BERNARD.

Télécharger les : Statuts de l’association.

2. LE PROJET TOURISTIQUE COMMUNAUTAIRE

Walyku porte le premier projet touristique communautaire de Guyane !

C’est en 2013 que  l’association Walyku a décidé de se lancer dans un projet d’envergure : celui de créer un produit touristique culturel qui puisse créer un développement local dans le village. Ce projet répond, en effet, au souhait des habitants de Favard d’accueillir des touristes dans leur village afin de leur faire découvrir leurs traditions et leur mode de vie ainsi que leur environnement.
Ce projet, nommé « Développement local du Village de Favard par la création d’une offre touristique », consiste en la mise en place d’une filière économique principale (tourisme) en vue d’impulser des filières économiques annexes parallèles (artisanat, agriculture, pêche).

A terme, l’association souhaite proposer une offre touristique complète comportant :

– Le transport en pirogue du Bourg de Roura au village Favard;
– Un hébergement confortable (lit ou hamac);
– Une restauration traditionnelle;
– Des visites guidées de découverte du village, des abattis, de l’habitation La Caroline;
– Des randonnées pédestres en forêt (exemple : randonnée de 4h sur le Chemin Roy);
– Des ballades en pirogue sur les fleuves Oyac, Comté, Orapu et criques alentours;
– La découverte par des stages d’initiations aux activités traditionnelles : travail de l’abattis, maniement de la pagaie en pirogue bois, pêche, fabrication de chocolat, de couac, ou de cachiri, fabrication de colliers et de vanneries, etc.;
– Des nuitées en pleine forêt dans des carbets aménagés.

Ce projet touristique est dit « communautaire » car il s’agit d’un projet porté collectivement, géré par un groupe et dont les retombées sont profitables, directement ou indirectement à une majorité des habitants du village.

C’est un projet à la fois structurant et innovant pour le village et pour la Guyane de manière générale : « structurant » car il permet à un certain nombre de membres du village d’avoir une activité professionnelle rémunératrice directement chez eux, et « innovant » parce que ce type de tourisme n’existe pas encore sous cette forme en Guyane.

La mise en place de l’offre touristique est prévue en 4 phases:

– Phase 1 : conception et montage du projet;
– Phase 2 : formation des acteurs;
– Phase 3 : construction et réalisation des équipements et sentiers touristiques;
– Phase 4 : commercialisation et promotion de l’offre touristique.

La phase 1 – « Conception et montage de l’offre touristique au sein du village » a débuté le 1er mars 2014, après obtention d’un co-financement LEADER EST/Conseil Général pour une durée d’un an par l’APROSEP,  maître d’ouvrage délégué sur cette phase. Francky JOAN, de l’association Walyku, a été recruté comme chargé de projet et l’association Peupl’en Harmonie a été retenue comme prestataire d’accompagnement technique.